Eboulement de falaise

jeudi 31 mars 2016
par  Francis RENOUT
popularité : 12%

> > > > > > > > >Tragique destin de père en fils > > > > > > > > >

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Le 18 décembre 1841 deux hommes furent engloutis sous un énorme éboulement de marne détaché de la falaise à Saint Pierre en Port dans le Pays de Caux. Il s’agissait de Jean Toussaint Lemarchand, tisserand, âgé de 58 ans et de Antoine François Picot, marin, 28 ans, le beau-père et son gendre.

Jean Toussaint Lemarchand s’était marié le 24 octobre 1808 avec Marie Agathe Desjardins. De cette union, Ils eurent six enfants ; 4 garçons et deux filles.

Parmi les filles, naissait Catherine Agathe le 20 mai 1812 à Saint Pierre en Port. Elle s’y maria le 12 janvier 1837 avec Antoine François Picot, né à Lastrimmen au Pays Bas, avec qui elle eut deux enfants ; Alphonse Adonis en 1837 et Auguste Bonaventure né en septembre 1842 ; soit 9 mois après le décès de son père.

Ses deux fils furent marins comme leur père.

Auguste Bonaventure Picot se maria le 7 janvier 1867 à Saint Pierre en Port avec Pétronille Reine Lecointre. En tant que marin, inscrit à Fécamp, il s’engagea sur le « Béranger » de Saint Valéry en Caux. Trois mois plus tard, il décédait à l’hôpital à Saint Pierre et Miquelon à l’âge de 25 ans.

Deux destins tragiques !!! Deux vies brisées à peu près au même âge

JPEG - 41 ko

( Eboulement des falaises de la Hève au Havre . Gravure issue d’une revue de 1869 )


Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234